09/11/2009

Présentation

Puisqu’il est poli de se présenter,

Puisque le statut du critique ne peut qu’être remis en question,

Et puisque vous êtes sans doute curieux,

Voici ce que vous devez savoir sur moi.

 

Je m’appelle Damien et j’ai 28 ans. Je tiens mon côté têtu de mon Ardennais de père, et mon côté cool de ma Namuroise de mère. Ajoutez à ce cocktail sept ans d’études liégeoises, ayant fait de moi un fervent adepte de la festaille, et vous l’aurez compris : je suis un vrai wallon.

 

Après des études secondaires passées en mode dilettante, je suis parti étudier l’économie dans la cité ardente. Une fois mon diplôme en poche, j’ai exilé mon savoir-faire dans un tout petit pays frontalier où il fait bon vivre (du moins financièrement). Je vis seul en appartement, avec ma télé 40 pouces, mon frigo et ma playstation. Ca peut faire pitié expliqué comme ça, mais rassurez-vous, j’ai la chance d’avoir bon nombre d’amis fidèles avec lesquels passer mes week-end, voire quelques soirées en semaine.

 

Passons maintenant à mon curriculum musical. Je n’ai jamais étudié dans une académie quelconque. J’ai joué de la batterie durant mes années d’adolescence, je me suis même risqué à faire partie d’un groupe de rock, sans trop de succès. Je n’ai fait qu’un an de solfège il y a 15 ans, qui fait des remous à la surface de mon esprit depuis cette année, puisque je me suis décidé à reprendre les cours pour adultes. Parallèlement, j’ai commencé le piano en mode autodidacte. En bref, rien de très subjuguant.

 

Par contre, j’ai toujours eu l’oreille très sensible à la musique. Quand à 3 ans je piquais une colère débordant de pleurs, ma mère m’installait dans le divan du salon et me posait sur les oreilles le casque de l’énorme enregistreur à bobines qui trônait dans la pièce. Cela me calmait illico. C’est sans doute de là que provient cette passion.

 

Je me suis rapidement tourné vers la musique anglophone. A 4 ans, ma chanson préférée était « The Riddle » de Nik Kershaw. Plus tard, c’est « Always on my mind » des Pet Shop Boys qui allait bercer ma première jeunesse. Avec l’adolescence vinrent mes premières écoutes de type « rebelle » : Metallica, Guns n’Roses pour ne citer qu’eux. Abhorrant d’abord la musique électronique, je tombai toutefois dedans, collectionnant les compilations techno jusqu’à mes dix-huit ans. Mais c’est lors de la vingtaine que vinrent mes premiers réels amours musicaux.

 

J’ai décidé d’ouvrir un blog de critique musicale afin de partager cette passion. Je déplore qu’à l’heure actuelle, trop de gens se contentent de ce que leur proposent les grandes ondes. Ceux-là même qui sont adeptes du fameux « Puisque c’est connu, alors c’est que c’est bien, et si ça n’est pas connu alors c’est que ça n’est pas bien ». La musique, c’est un peu comme la gastronomie ; si tous les restaurants étaient gratuits, cela n’empêcherait pas les foules de préférer les Fast Food aux étoiles du guide michelin. Mais pendant que la rumeur populaire nous chante le fameux « chacun ses goûts », je ne peux m’empêcher d’ajouter que certains sont tout de même plus raffinés que d’autres.

 

J’espère donc via cette page, vous faire partager mon goût pour la gastronomie musicale. Vous faire découvrir des albums que j’aime, vous apporter une critique objective sur les dernières sorties en date, et vous relater dans les moindres détails mes nombreuses soirées de concert. Et à ceux qui débarquent dans l’univers de la musique, j’espère vous donner l’envie de développer votre esprit critique.

 

En vous remerciant de votre visite,

Les commentaires sont fermés.