25/12/2010

Tired Pony - The Place we ran from

tired-pony-the-place-we-ran-from.jpg

 

Créé sur un coup de folie, le projet Tired Pony réunit un casting impressionnant. Si les noms de Gary Lightbody, Iain Archer, Garret Lee, Peter Buck, Richard Coldburn et Scott McCaughney ne vous parlent pas, leurs groupes respectifs ne manqueront pas d'activer votre alarme à références, puisqu'il s'agit de Snow Patrol, R.E.M, et Belle and Sebastian, pour ne citer que les membres plus ou moins permanents. The place we ran from se présente donc comme un album 4 étoiles, censé mélanger les qualités inhérentes de tous ces bands à renommée concrète. Comme si un film réunissant à son générique une pléiade d'acteurs hollywoodiens valait mieux qu'une discrète production d'auteur.

 

Si c'était un road movie, cet album s'appelerait Snow Patrol goes country. On retrouve ce côté sentimental, parfois un peu "gnan gnan", bien typique du groupe nord-irlandais - messieurs, vos petites amies ne diront pas le contraire. Cet aspect immuablement langoureux subit ici une brutale accentuation vers un style américano-acoustique. Guitares sèches, violons et pianos, font de cette galette un archétype du genre, où tous les titres semblent sortir du même moule. Si le résultat est au poil, bien qu'un brin lisse, cette chorale de cordes caressées, pincées, grattées dans tous les sens, paraît sur sa fin bien longue. Une dernière plage springsteenéenne apporte néanmoins un peu de profondeur à cette galette légèrement conservatrice, mais qui enchantera les amoureux du genre. 

 

Tired Pony

The Place we ran from

Tarif: 6/10

 

Ecoutez:

That Silver Necklace

 

Les commentaires sont fermés.