26/12/2010

Aeroplane - We can't fly

aeroplane-We can't fly.JPG

Aujourd'hui, nombre d'artistes puisent leur inspiration dans les décennies passées. Empruntant des sonorités à l'une ou l'autre époque antérieure, ils s'en servent de base, et brodent autour pour créer leur propre griffe. Si s'inspirer est une chose, imiter platement en est une autre. Voici une démonstration de ce qu'il ne faut pas faire.

 

S'il est en réalité un duo belge, le projet Aeroplane a tout d'un featuring improbable entre Ottawan, Désireless et Jean-Michel Jarre. Sa genèse s'imagine comme l'histoire d'un quidam qui, un beau jour, décide de s'offrir un Casio de base, l'un de ceux qui sont fréquemment en réclame dans les dépliants de grande surface. Il s'enregistre ensuite, essayant toute la palette de sonorités offertes par l'engin ; harpe, flûte de paon, saxophone, rythmiques simplistes,... tout y passe. Fait de semblables envolées binaires, véritables sons futuristes du passé, We can't fly possède un côté kitsch beaucoup trop prononcé, pour un album qui se veut être du premier degré. De cette même époque disco, certains titres trébuchent parfois du hit parade vers les génériques de feuilletons policiers européens, ou les premières séries japonaises Super Sentaï. Même les diverses parties vocales sont de pâles imitations du passé, que ce soit une mauvaise Tina Turner sur le titre "I don't feel", ou une mauvaise Grace Jones sur la plage titulaire. "Without lies" est la seule chanson disposant d'un potentiel radiophonique, pour une raison de formatage puisqu'elle ne dure que 2 minutes.

 

Dénué de tout éclat, cet album n'est qu'un produit blanc importé d'une époque révolue, dont il n'est pas agréable de s'en rappeler de cette manière. A oublier au plus vite.

 

 

Aeroplane

We can't fly

Tarif : 2/10

 

 

Ecoutez :

Without lies


Commentaires

Je te trouve vraiment dur là! Et en parlant radio, We can't fly et Superstar sont bien passées sur Pure... J'ai l'impression qu'Aerplane en plus de payer pour l'album que tu n'as visiblement pas aimé (:D) paye aussi pour le genre... Je suis pas contre l'idée que ce sont des sons (ouch) basiques, mais leur mélange donne un truc cohérent.

Écrit par : Julien B | 18/01/2011

Répondre à ce commentaire

Détrompe-toi, généralement je suis friand de ce style "eighties revival" ; groupes comme La Roux, Ou est le Swimming Pool, etc.
Le mélange est cohérent oui, mais globalement très désuet pour moi :)

Écrit par : Damien | 18/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.