18/02/2011

James Blake

 

James-Blake-ALbum.jpg

 

 

Certains silences sont d'or. Cette locution, James Blake l'applique à merveille sur son premier album éponyme.


Ce Mac Gyver de l'electronica parvient à créer des compos très fines à partir d'une orchestration des plus minimalistes.  Parfaitement dosées, les instrus laissent filtrer un calme enivrant, sujet à une appréciation  aussi large que personnelle.   Quant au rythme, il demeure placide comme une pendule. On est en plein dans la vraie gastronomie musicale. Le style ambient est propre, et rappelle par moments l'univers particulier de Portishead, la tension en moins.

 

L'ensemble est réellement fascinant. On se laisse emporter très facilement, même si à de courts moments, cette surprenante musicalité peut parfois se déchausser, voire casser les oreilles. Ces épars instants de disgrâce ne viennent, en rien, gâcher un album remarquable à plus d'un titre.

 

 

James Blake

Album éponyme

Tarif: 7.5/10

 

 

Ecoutez:

 

The Wilhelm Scream

Limit to your love

Les commentaires sont fermés.