03/09/2013

Stromae - Racine carrée

stromae-racine-carree.jpg

 

Quelques mois après cette cuite publique qui s’avéra être un foooormida-ble exercice de communication, ce petit Belge expérimente aujourd’hui auprès des disquaires la technique de livraison « just in time ». A peine dans les bacs, les exemplaires de son second album en disparaissent aussitôt. Mais Stromae n’est pas qu’un communicateur, il a aussi beaucoup de talent. Sur Racine carrée, les mélodies sont plus riches, oscillent entre influences afro et énergie électro. Quant aux textes, pas vraiment positifs, ils sont aisés et touchent à des sujets de société qui nous concernent tous. Le cocktail de ces deux opposés est d’ailleurs à noter comme une remarquable marque de fabrique.

 

 

Bien bien bien… Doit-on, pour autant, supporter et légitimer les mille-et-unes comparaisons bancales avec un autre Artiste, de même nationalité mais d’une autre époque qui lui, méritait davantage un statut d'intouchable ? Peut-on porter aux nues une musique certes enrichie, mais trop lourde ou trop légère selon les moments, et qui n’a vraiment d’originalité que dans sa mixité ? Doit-on se mettre à réfléchir à l’écoute de ces textes qui, globalement, enfoncent autant de portes ouvertes qu’ils n’en déverrouillent de cadenassées ? Parvient-on, en toute honnêteté, à trembler au son de cette voix qui perd en naturel lorsqu’elle force sur le vibrato, sans jamais parvenir à provoquer le trouble ? En vérité, le talent c’est ce qu’on attribue à quelqu’un en un lieu et en un moment donné. Le génie se moque du temps et de l’espace. Il traverse. Jacques Brel avait du Génie. Stromae du talent.

 

 

 

 

Stromae

Racine Carrée

Note : 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.