19/10/2014

Fink - Hard Believer

fink.jpg

 

Si vous ne connaissez pas Fink, il y a pourtant fort à parier que sans le savoir, vous l’ayez déjà entendu. Très prisé des producteurs de séries, son répertoire parfume déjà les BO de shows tels que Dr House, NCIS, The Walking Dead, ou The Black List, pour ne citer que ceux-là. Mais il ne travaille pas que pour la TV, bien heureusement.

 

Fin Greenall, c’est son vrai nom, possède une palette de dons musicaux. Sa voix suave, tout d’abord, capable à elle seule de rendre la vie à un couple d’ovaires décédés. Son aptitude, ensuite, à créer une intimité à la fois confortable et ensorcelante, partant d’une musique acoustique au creux de laquelle on entend parfois respirer le silence. Enfin, la façon dont il évite la lassitude, piège inhérent à tel minimaliste, en ondulant d’un style à l’autre (Blues, Folk, et parfois même Trip Hop), flirte avec l’inconvenance.

 

Trois ans après le splendide « Perfect Darkness », c’est son sixième album studio, « Hard Believer », qui témoigne de cette sobre et imperturbable assurance, véritablement inscrite dans ses gênes. Il y dispose ses nouvelles chansons, comme des picots de laine dont il se sert pour nous mettre à nu. L’appréciation que vous en aurez n’en sera que meilleure dans un contexte où l’humeur est conciliante et la quiétude est optimale. Alors, vous pourrez constater à quel point il est rare que la musique soit aussi belle et simple à la fois.

 

 

Fink

Hard Believer

Note :  ♪ ♪  

 

 

Ecoutez:

Shakespear

Commentaires

Trés bon ça ! Je connaissais pas !

Écrit par : dENIS | 01/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.