16/11/2011

Feist - Metals

feist-metals.jpg

 

 

Quatre ans après le fringuant "The Reminder", Leslie Feist revient avec un album plus meurtri. Sur "Metals", les chansons s'éloignent radicalement de la tendresse de "1 2 3 4" et de la fougue amoureuse de "My moon my man".


Il est peu aisé de faire du triste sans sombrer dans le dépressif, et à ce titre, la Canadienne mérite bien l'ovation des critiques à son égard. Les ingrédients musicaux sont des classiques du style indie : guitares, piano et violons, dont on perçoit parfois le pincement des cordes. Ajoutons des percussions multiples, parfaitement dosées sur chaque titre, afin de ne pas dissiper la brume. Et par dessus l'ensemble, une voix toujours si éclatante, qui s'adapte aussi bien à la gaité qu'à la mélancolie. Le rythme carré et alangui, parfois pesant, contribue à lui greffer cette ambiance sombre et intimiste. Le résultat est un album qui baigne dans une délicieuse morosité. "Metals" est un disque accompli, qui touche par la beauté de son contenu.


Feist

Metals

Tarif : 7.5/10

 

 

Ecoutez:

Caught a long wind.

How come you never go there.

14/10/2011

The Antlers - Burst Apart

antlers,burst apart,indie

 

 

Trio originaire de Brooklyn, The Antlers était au départ le projet solo du musicien compositeur Peter Silbermann. Devenu un groupe, c'est sous ce format que sont sortis 4 albums en 5 ans d'existence, dont Burst Apart est le petit dernier. Ce disque tourne largement autour du rock indie, même si les styles peuvent fluctuer d'une plage à l'autre. Notamment le second titre, "French exit", qui distille un rythme plus groovy, "Parentheses", le suivant, qui trempe davantage dans le Trip Hop, ou encore la plage de clôture "Putting the dog to sleep", qui sonne comme un vieux blues à la Neil Young.

 

Burst Apart alterne le doux et le sombre, dans un style toujours élégant. Jamais démesurée, sa musicalité lui insuffle une atmosphère intense et profonde. Quant à la voix de Silbermann, fine et teintée d'un soupçon d'écho, elle apporte une touche dramatique supplémentaire. Légère certes, mais largement suffisante. Le calme ambiant est à couper le souffle, et nous scotche d'un bout à l'autre. Il est rare qu'un résultat aussi envoûtant découle d'une telle sobriété. Burst Apart est tout simplement somptueux.

 

 

The Antlers

Burst Apart

Tarif: 8.5/10

 

 

Ecoutez:

I don't want love

French exit

Parentheses