29/08/2012

A Place To Bury Strangers - Worship

 worship.jpg



Le trio new-yorkais A Place To Bury Strangers revient avec un album plus "shoegaze" que
jamais. Tout sur Worship est saturé à la limite de l'outrance, de la voix, initialement
douce et froide, aux guitares, en passant par des percussions distordues. La musicalité de 
ce disque repose sur une palette de sons profonds, gorgés d'écho, qui souvent caressent la 
consistance de simples bruits, tout en demeurant mélodiques. Mais ne parlons pas d'une 
simple "atmosphère" : ce disque est littéralement enfoui dans une couche nuageuse, 
bruineuse, délicieusement noire et malsaine. Une brume sirupeuse, dont il faut chercher la 
source du côté des Sisters of Mercy, de celles qui placent l'auditeur attentif dans un état 
semi éthilique et légèrement ébranlé.
 

On retrouve aussi ces lignes de basse volantes et prédominantes qui caractérisent le
mouvement post-punk. Ainsi un titre comme "Dissolved" fait irrémédiablement penser aux 
premiers albums de The Sound ou New Order. Les chansons se caractérisent par une 
douloureuse fin, que ce soit d'une coupure nette ou d'une mixture de saturations. Mais 
dans l'ensemble, ce disque se distingue surtout par sa tendance à flirter avec le vacarme. 
Un style qui l'en éloigne du sacro-saint "tout public", lequel, s'il s'y risque, n'attendra pas la 
dernière plage pour avaler une aspirine. Par contre, cette griffe si particulière fera le 
bonheur des amateurs de cyberpunk.
 
 
A Place To Bury Strangers
Worship
Tarif: 7/10
 
 
Ecoutez:
You Are The One