26/11/2012

Alabama Shakes - Boys & Girls

alabama shakes,rock,boys and girls

 

 

Je suis parfois lassé des radios qui ne diffusent que des chansons du siècle dernier, des titres usés, estampillés « AAD », auxquels il ne manque que le bruit du sillon. Des chansons qui m’ont fait découvrir la musique, mais qui tels des promenades d’enfant maintes et maintes fois parcourues, ne m’émeuvent plus davantage aujourd’hui. Ce ne sont pas ces chansons que je ne supporte pas, loin de là. C’est surtout la pensée, implicitement partagée par certains, que l’histoire de la musique s’est arrêtée en 1994, voire en 1980 pour certains. Et que rien de ce qui s’est fait depuis ne peut avoir d’intérêt. Malgré cela, aussi étrange que cela puisse paraître, j’ai apprécié le premier album d’Alabama Shakes.

 

Avec Boys & Girls, ces sudistes nous extirpent du 3e millénaire, pour nous replonger en pleine période seventies. Leur rock, à la limite du low-fi et aussi ensoleillé qu’une plaine de festival, se compose d’un rythme entre retenue et jovialité, de guitares mordantes et mélodiques, et d’une voix féminine étrangement peu éloignée de Robert Plant ou Jack White. Et surtout, leur musique s’absout de toute trace de fioriture ou d’artifice. Ce n’est pas un style bien arrêté qui empêche cet album de varier les humeurs, si bien qu’on y plonge entièrement même si l’on pense déjà avoir tout entendu. Les membres d'Alabama Shakes n’ont certes pas inventé ce style, mais ils le revisitent avec brio.



Alabama Shakes

Boys & Girls

Tarif : 7/10

 


Ecoutez:

Hold on