13/10/2012

Chairlift - Something

chairlift-something.jpg

 

Chairlift est un duo originaire du Colorado, aujourd’hui basé à Brooklyn, formé de Caroline Polachek et Patrick Wimberly. Vraisemblablement, ces noms ne vous rappelleront rien. Mais je me permets de les citer, car ils ne passeront peut-être pas à la postérité.

 

Something ne commence pourtant pas trop mal. On pense d’abord avoir affaire à de la synthpop des plus classiques, une sorte d’ersatz de La Roux, dénué de mélodie meurtrière, surmonté d’une voix jumelle de celle de Imogen Heap. Ensuite surgissent de derrière les beats des sons assez atypiques : guitares synthétiques saturées, ou  percussions qui ressemblent à des bris de vaisselle électronisés. Les lignes de basse donnent une certaine consistance aux mélodies, orientant le style vers la New New Wave. A ce moment, soit dans les deux premières plages, on apprécie. Mais ensuite, c’est le drame. Le disque plonge vers de la flasque pop music, version Japanese Boy d’Aneka, où la voix a beaucoup plus de volume que les mélodies.  Sans détailler davantage la forte odeur de réchauffé qui en émane. Dès lors, ce disque n’a plus que le mérite d’être sympathique. Et même s’il relève quelque peu la tête quelques titres plus tard, il ne casse vraiment pas la baraque dans son ensemble.   

 


Chairlift

Something

Tarif : 4/10



Ecoutez :

Amanaemonesia