06/07/2011

R.E.M - Collapse into now

REM collapse into now.jpg

 

Depuis 1979, R.E.M s'est bâti une discographie dont l'épaisseur n'a rien à envier à un tôme des aventures d'Harry Potter. Le jour où sortira l'intégrale, il faudra louer une remorque pour aller la chercher chez le disquaire. Et inutile d'opter pour la solution du supermarché ; la liste de course serait tellement longue qu'elle se prendrait dans les roulettes du caddie. A un tel niveau, la majorité des artistes sont rassasiés, affalés sur des lauriers tellement énormes qu'ils en absorbent toute leur inspiration. Mais pas Michael Stipe, dont le besoin de composition reste entier. Et si ce vétéran du rock alternatif n'a plus rien à prouver, il est hors de question pour lui de considérer ses fans comme des veaux.

 

Certes, ce n'est pas après 32 ans de carrière bien sonnés que cette légende sans âge va révolutionner son style. Il ne peut d'ailleurs se cacher plus de deux secondes derrière Collapse into now ; on le démasque les yeux fermés dès les premiers accords. Mais le Stipe n'a pas besoin d'en faire des tonnes pour être efficient. Les patriarches savent que discrétion et sobriété sont les sources du respect, telle Madonna qui a arrêté de montrer ses seins depuis bien longtemps. Ainsi, ce 15e album est soutenu par un ensemble guitares-voix élémentaire, mais opérant. Il dépasse à peine les 40 minutes, et reste loin du mécanisme de la recherche du tube. Assez surnaturellement, le son rock-folk reste très frais, et les participations amicales de Patti Smith, Peaches et Eddie Vedder en font un disque tout à fait actuel. Docile, mais tout à fait plaisant, Collapse into now est donc plus qu'une simple ligne ajoutée au bas d'un palmarès déjà bien étoffé.

 

 

R.E.M

Collapse into now

Tarif: 6.5/10

 

Ecoutez:

Discoverer

Uberlin