20/12/2010

The Drums @ Ancienne Belgique, Jeudi 16 décembre 2010

101216 The Drums, AB 028.JPG

 

Ce jeudi, les fringants Drums ont offert le strict minimum au public de l'Ancienne Belgique.


Le strict minimum au niveau de l'éclairage sur scène, minimaliste, alors que le contexte musical se prêtait plus à la fête tout en lumière, plutôt qu'à l'obscurité intimiste. Le public n'y voyait parfois goutte, y compris dans les premières rangées. On aurait pu croire à un engouement écologique, ou plus facilement à un problème technique.


Le strict minimum en matière de communication avec le public, qui se limita à quelques "bonjour", "merci" et "aurevoir". Hormis ces pauvres manifestations orales et malgré leur sympathie apparente, la spontanéité fut inexistante, les quatre New Yorkais enchaînant leurs morceaux sur scène comme sur une plateforme de montage à la chaine.


Le strict minimum concernant le show. Seul le chanteur Jonathan Pierce se dandinait allègrement, apportant quelque peu de fraîcheur à un spectacle musicalement engourdi. Quant au guitariste, il feignait de danser le tango avec son instrument, de façon relativement saugrenue. Les deux autres membres se firent fort discrets.


Le strict minimum, enfin, quant à l'aspect purement musical. Si leur rock n'roll revisité se pourfend d'un style dynamique, on se lasse pourtant rapidement, à force d'entendre les deux mêmes notes de basse, et de voir le guitariste gratter les deux mêmes cordes de sa lead guitar.


Seules les vingt premières minutes de ce concert furent emballantes, ce qui en aurait fait une bonne première partie. Les cinquante suivantes furent rébarbatives à souhait, d'autant qu'ils avaient eu la mauvaise idée de placer leurs deux tubes, Let's go surfing et Submarine, en tête de play list. Le show lisse, sans moyens et improvisé, ainsi que leur look caricatural de jeunes collégiens branchés du 20e siècle, complétèrent l'allure "bal de promo" de cette banale prestation.

 

 

The Drums

Ancienne Belgique (Bruxelles), Jeudi 16 Décembre 2010.