20/09/2010

Cocorosie - Grey Oceans

 

coco-rosie-grey-oceans.jpg

 

 

Dans la lignée de leurs précédents albums, celui-ci démontre que les soeurs Cassady, Coco et Rosie, se complaisent plus que jamais dans cet univers très particulier qui est le leur. Techniquement, elles façonnent leurs compositions à l'aide d'instruments variés, dont certains, objets du quotidien, jouets pour enfants, ne sont pas des instruments à proprement parler. La harpe, le violoncelle, les tambours, sont là pour respecter le côté professionnel de leur oeuvre. Ainsi naissent des compositions douces et théâtrales, qu'elles accompagnent de leurs chants si complémentaires. Soporifiques à la première écoute, ces airs expriments pourtant des sentiments très profonds. L'un après l'autre, ils forment un ensemble de musique organique, ornée d'un soupçon de mystique.

 

Grey Oceans peut être perçu comme un recueil de berceuses, et comptes musicaux pour adultes. Réservé à un public averti (comme on dit, "on aime ou on n'aime pas"), cet album s'écoute dans un contexte particulier, de préférence propice à la relaxation. Certains auront même l'impression, une fois l'album terminé, d'avoir consommé quelque substance narcotique... C'est pourquoi je vous déconseille de l'écouter en voiture, car le risque de fermer l'oeil est bien réel.

 

 

Cocorosie

Grey Oceans

Tarif: 6/10

 

Ecoutez:

 

Trinity's crying

Smokey taboo