18/04/2010

Dernières écoutes - James Yuill - Turning Down Water For Air

james yuill - turning down water from air

 


Voici un album parfait pour celles et ceux qui aiment la musique folk et la musique électronique, dans ce qu'elle peut avoir de plus léger. Balayez la tristesse sous le tapis, gardez à peine une once de mélancolie positive, mais surtout, oubliez le morbide et l'obscure. Turning down water for air de James Yuill est à placer dans la catégorie des albums joyeux.

Il débute par une plage d'introduction en guitare sèche, dans un style 100% folk. Ensuite, l'électronique s'empare du disque, et vient compléter l'acoustique. La guitare reste présente sur tous les morceaux, mais elle s'accompagne de mélodies douces et frivoles, tout droit sorties du laptop de James, et de sa voix de velours légèrement électronisée. Ça ressemble fort à Royksopp qui remixe les Kings of Convenience, et peut rappeller aux nostalgiques les albums d'un groupe appelé The Postal Service. C'est en tout cas parfaitement équilibré afin d'aérer la tête et les oreilles.

On se laisse volontiers emporter par le côté leste et planant de cet album. D'un point de vue plus terre à terre, admettons que c'est assez répétitif. La recette musicale ne varie pas d'un morceau à l'autre, et la voix monocorde n'aide pas à garder notre attention active jusqu'au douzième et dernier titre. Si cet album est vraiment très agréable, il ne parviendra toutefois pas à nous titiller en profondeur, assez que pour nous affecter. Par contre, c'est le disque idéal pour s'éventer le cerveau.



James Yuill

Turning Down Water for Air

Tarif : 6.5/10


 

Ecoutez:


This Sweet Love

No Surprise