15/01/2015

FKA Twigs - LP1

fkatwigs.jpg

 

FKA Twigs, un nom qui le mois dernier, trustait le sommet de la plupart des tops albums 2014. Derrière ce sobriquet digne d’un plat libanais, on trouve la jeune Anglaise Tahliah Barnett. Née d’un père jamaïcain et d’une mère d’origine espagnole, cette artiste polyvalente s’ouvre les portes du monde de la musique en dansant dans des vidéos d’Ed Sheeran, Jessie J ou Kylie Minogue. Au vu de ces références, on pouvait difficilement s’attendre à ce que son premier album solo atteigne une telle profondeur musicale.

 

 

Et pourtant. LP1 affiche d’étonnants contours. Nanti d’une sonorité à la fois vivante et synthétique, qui évolue au fil de l’écoute, ce disque propose un déroulement toute en finesse, précision et émotion. Tantôt, il nous berce au creux d’une bise minimaliste, tantôt il distribue de lancinants coups de griffe, qui font l’effet d’étreintes avec une créature futuriste. Soul, dub, trip hop, les embruns qu’il diffuse sont multiples et inattendus. Sans parler de cette omniprésente tension, par moments aphrodisiaque, dont on ne sait réellement si elle nous enveloppe ou nous enjôle. Un album saisissant, qui mélange les saveurs et creuse là où peu s’aventurent.

 

 

FKA Twigs

LP1

Note : ♪  

 

Ecoutez:

Two Weeks

Pendulum