19/11/2010

Midlake @ Atelier, Jeudi 18 Novembre 2010

Photo-0004.jpg

 

 

 

Avec leurs six guitares dont une basse, les membres de Midlake ont donné à la petite scène de l'Atelier une allure de camp gypsy. Mais loin du monde des roulottes nomades, leur musique nous parachute davantage sur les plaines californiennes des années 70. En témoignent leur look mi-hippie, mi-koh-lantesque, "longue barbe longs cheveux" comme dirait l'autre, qui les empêchera à jamais de faire sponsoriser leurs tournées par Gillette ou Wilkinson.

 

Ce monde qui les caractérise, leur musique si pure et eux-mêmes, jamais ils n'y catapultèrent le public. On croyait voir une bande d'amis jouant autour d'un feu de camp, autochtones d'un endroit privé, et peu ouverts à accepter que des étrangers viennent s'asseoir à leur côté. Leur jeu de scène inexistant suffit à installer ce malaise. Les pieds coulés dans une chape de béton, les yeux rivés sur le manche de leur instrument ou fermés comme au summum de la concentration, un débit de paroles limité à l'essentiel de la courtoisie "Hello thank you for coming", autant d'éléments qui repoussaient les spectateurs à une distance conséquente, là où il leur était impossible de partager l'émotion du groupe.

 

La monotonie du concert ne fut troublée que par un énèrgumène qui, du fond de la salle, s'adressait directement au groupe en hurlant, entre chaque chanson. Lequel groupe ne manquait pas cette occasion pour charrier le pauvre fan, s'offrant par là même l'occasion d'enfin paraître sympathiques. Car dans l'ensemble, leur attitude fermée nuisit au concert. Musicalement très relevée, la prestation en devint terre-à-terre, et trop semblable à un album que l'on écoute chez soi. Ce jeudi, Midlake ne m'a pas fait décoller comme je l'aurais souhaité.

 

Midlake,

Atelier (Luxembourg), Jeudi 18 Novembre 2010.

Publié dans Concerts | Commentaires (0) | 19:42 |  Facebook | | Tags : midlake, atelier | Lien permanent

13/06/2010

Dernières écoutes - Midlake - The Courage of Others

midlake_courageofothers


 

Midlake est un de ces groupes qui parviennent à insuffler aux plus jeunes une idée de ce qu'était l'atmosphère musicale dans l'outre-atlantique des années septante. Avec d'autres groupes comme The Besnard Lake ou les Fleet Foxes, ils sont de ce mouvement de rock classique lancé il y a une paire d'années, qui offre une seconde vie à l'ambiance Flower Power. Celle-là même que l'on croyait définitivement occise par la vague punk, enterrée par le disco et le metal, et effacée de l'histoire par la musique électronique. A l'aube de cette nouvelle décennie, s'il ne chamboule pas complètement le rock d'aujourd'hui, ce Revival le purifie néanmoins. C'est un retour aux sources, vers un rock calme et ensoleillé, offrant des accords de voix et des arpèges de guitare plus que de coutume. Une musique qui ouvre portes et fenêtres, qui aère les greniers poussiéreux, et dont l'écoute nous transporte vers de vastes plaines vierges de toute activité humaine.

Troisième album des Texans de Midlake, The Courage of Others démontre leur science du style. Sans jamais nous propulser au dessus des nuages, les mélodies parviennent toutefois à nous faire planer à quelques dizaines de mètres au dessus du sol, quarante minutes durant. Certes monotone, la voix se lisse comme dans un rêve, complétant l'ensemble d'une légère touche mystique. C'est un album très au point, qui s'adresse aux vingtenaires comme aux sexagénaires. L'écoute de The Courage of Others doit toutefois bénéficier d'un contexte favorable, afin d'éviter tout risque de le trouver assoupissant.


Midlake

The Courage of Others

Tarif : 7/10

 

 

Ecoutez

 

Winter Dies

The Courage of Others

 

 

Midlake se produira au Rock Werchter Festival le jeudi 1er Juillet, sous la pyramide Marquee.

 

Publié dans Dernières écoutes | Commentaires (0) | 10:39 |  Facebook | | Tags : midlake | Lien permanent